Menu

Un assistant vocal prévient la police d’une dispute de couple

Dans : Technologies

Être mis hors de danger grâce à l’intelligence artificielle, voici un scénario surprenant mais effrayant que l’on reverra très probablement dans les années à venir. 
A Alburquerque aux Etats-Unis la police locale a été alertée par inadvertance lors d’une violente dispute d’un couple. L’homme interpellé, Eduardo Barros, aurait prononcé « Did you call the seriffs ? » (as-tu appelé les shériffs ?) tout en menaçant sa femme avec un pistolet. L’assistant vocal a cru que l’homme s’adressait à lui et a interprété ses paroles comme un ordre. Il a donc appelé la police qui a entendu les cris depuis l’autre bout de la ligne.
C’est l’unité d’intervention spéciale (SWAT) qui est intervenue et à réussi à interpeller Eduardo Barros après quelques heures de négociations. Le chef de la police, Manuel Gonzales, a déclaré que l’appareil électronique a « possiblement aidé à sauver une vie ».
Cette affaire met en avant le fait que les assistants vocaux ne sont pas encore parfaitement au point, bien qu’ayant été fortuits dans ce cas présent. Les assistants nous écoutent en permanence et sont capables d’interpréter certaines de nos paroles de manière décalée. Bien que pouvant ainsi constituer une preuve dans une affaire criminelle, il peuvent très bien entendre et mal interpréter des dialogues sortant de la télévision ou de la radio.
Les détails de l’affaire ne disent pas quel assistant était utilisé au moment des faits (Google Home, Amazon Echo Dot…) mais il n’en demeure pas moins que tous les modèles en vente de nos jours sont susceptibles de commettre une telle erreur.

Weekly Prospective
Recevez chaque fin de semaine, notre sélection d'articles.

(Source)

Enrichissez votre lecture :  De l’astronomie à l’entrepreneuriat: entrepreneurs

Commenter

Un assistant vocal prévient la police d’une dispute de couple

1 min




Avant de changer le monde,
Il faut le comprendre.

 

Suivez-nous:


Rejoignez la communauté
OVNI sur votre réseau préféré.