Menu

10 000 bracelets Fitbit vendus pour mesurer l’activité des Américains

Dans : Technologies

Fitbit est le premier fabricant de bracelets connectés à recevoir le feu vert du National Institutes of Health pour participer au programme All of Us, une recherche destinée à évaluer la santé d’un million d’Américains. Près de 10 000 bracelets Fitbit Charge 2 et Alta HR seront distribués aux participants.Le service de recherche médical du ministère de la santé américaine nommé National Institutes of Health a lancé un programme de recherche sous l’ère Obama. Cette étude intitulée All of Us couvrant la qualité d’informations des Américains par rapport à leur santé a besoin de beaucoup de données. Pour la mener à bien, le NIH a besoin des données en provenance d’un million de citoyens américains.

Fitbit choisit pour ses qualités

Selon Techcrunch, le NIH a décidé de faire appel à Fitbit pour accomplir sa mission. Le fabricant de bracelets connectés a ainsi passé un contrat avec l’autorité de santé afin de lui vendre 10 000 wearables. Ce choix n’a pas été fait au hasard : les produits Fitbit bénéficient d’une autonomie de batterie de plusieurs jours et sont compatibles avec la plupart des smartphones.Ce seront deux modèles de bracelets connectés qui seront distribués dans le cadre du programme All of Us : le Charge 2 et le Alta HR. L’objectif est d’analyser trois types d’informations essentielles pour le NIH. Premièrement, la qualité du sommeil, ensuite le rythme cardiaque et enfin les activités physiques.

Mieux comprendre la santé des Américains

L’objectif consiste à faire porter les bracelets Fitbit sur de longues périodes afin de mieux comprendre le rapport entre les modes de vie des porteurs et la qualité de leur santé. Les données seront donc analysées dans leur ensemble, mais le fabricant mise sur l’individualisation afin de faire prendre conscience les porteurs des bracelets de l’impact de l’activité physique sur leur santé. C’est d’ailleurs vers le secteur de la santé connectée que Fitbit s’oriente petit à petit.Pourtant, les Charge 2 et Alta HR ne sont pas des dispositifs médicaux. Les marges d’erreur constatées par certaines études montrent que ces wearables ne sont pas les meilleurs équipements pour suivre le rythme cardiaque des porteurs. Les dirigeants du programme All of Us devront donc pondérer les données en provenance de ces capteurs qui peuvent parfois différer de la réalité.

Enrichissez votre lecture :  IIoT : 64% des fabricants auront des usines entièrement connectées d’ici 2022
Weekly Prospective
Recevez chaque fin de semaine, notre sélection d'articles.

(Source)

Commenter

10 000 bracelets Fitbit vendus pour mesurer l’activité des Américains

2 min




Avant de changer le monde,
Il faut le comprendre.

 

Suivez-nous:


Rejoignez la communauté
OVNI sur votre réseau préféré.