Menu

L’Anglais Hostmaker lève 13 millions d’euros pour partir à la conquête de l’Asie

Dans : Technologies

Le montant

La start-up londonienne Hostmaker, spécialisée dans la gestion d’appartements en location de courte durée, a bouclé un tour de table de 13 millions d’euros mené par le promoteur immobilier thaïlandais Sansiri et Gaw Capital. Les investisseurs historiques, DN Capital, Ventech et DSGCP, ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à 22 millions d’euros le montant total levé par la société depuis sa création. En début d’année, la société britannique avait déjà levé 6 millions d’euros.

Le marché

Lancée en juillet 2014 par Nakul Sharma, un ancien des chaîne hôtelières Starwood Hotels et InterContinental Hotels Group, Hostmaker est un service de gestion locative proposant des services haut de gamme aux particuliers qui louent leur bien sur des plateformes comme Airbnb, Abritel ou Homelidays. La société gère l’intégralité de la location et propose dans ce cadre une offre complète de services Premium, qui comprend l’entretien des appartements, assuré par un personnel formé dans des hôtels cinq étoiles, l’optimisation des prix et des revenus, l’accueil des clients, le contrôle qualité ainsi que la décoration intérieure. La jeune pousse anglaise s’occupe également de faciliter le référencement sur les plateformes comme Airbnb, TripAdvisor ou encore Booking.com.
Depuis son lancement, Hostmaker a réalisé plus de 150 000 services à travers l’Europe et revendique une croissance de 400% par rapport à l’année précédente. A ce jour, l’entreprise assure la gestion de 1 500 appartements, ce qui permet de générer 15 millions d’euros de revenus mensuels pour les hôtes Airbnb. Le service est actuellement opérationnel à Londres (limite à 90 nuitées), Paris (120 nuitées), Rome et Barcelone. Sur son segment d’activité, la société doit notamment faire face à HostnFly, qui a levé 2,5 millions d’euros en juillet dernier pour se déployer dans une dizaine de villes européennes à l’horizon 2020 et ainsi disposer d’un parc de 50 000 appartements, et à GuestReady, qui a constitué un portefeuille de 600 appartements et accueilli 20 000 touristes dans les appartements de ses clients depuis son lancement en août 2016.
L’an passé, Airbnb a accueilli 8,3 millions de voyageurs dans l’Hexagone, faisant de la France le second marché de la plateforme américaine, derrière les États-Unis. Sur les 400 000 logements français proposés par Airbnb en 2016, 65 000 étaient situés à Paris. Airbnb estime qu’un hôte français gagne en moyenne 2 100 euros par an en louant son bien via sa plateforme. «Le marché du home-sharing a atteint un pic historique avec 150 millions de personnes utilisant Airbnb dans le monde», note Srettha Thavisin, président de Sansiri.

Enrichissez votre lecture :  Schneider Electric aide ses partenaires à connaître la rentabilité des solutions IoT

Les objectifs

Ce financement doit permettre à Hostmaker d’accélérer son expansion internationale. Dans ce sens, la start-up britannique prévoit de poursuivre son développement en Europe mais aussi en Asie où la société entend ouvrir une dizaine de bureaux d’ici 2018. En parallèle, Hostmaker va investir dans l’amélioration de ses logiciels de tarification et de logistique.

Hostmaker : les données clés

Fondateurs : Nakul SharmaCréation : 2014Siège social : LondresActivité : service de conciergerie AirbnbFinancement : 13 millions d’euros en novembre 2017

Weekly Prospective
Recevez chaque fin de semaine, notre sélection d'articles.

(Source)

Commenter

L’Anglais Hostmaker lève 13 millions d’euros pour partir à la conquête de l’Asie

3 min




Avant de changer le monde,
Il faut le comprendre.

 

Suivez-nous:


Rejoignez la communauté
OVNI sur votre réseau préféré.