Menu

Uber et la Nasa s’associent pour créer des taxis volants pour 2020

Dans : Technologies
Uber a fait aujourd’hui l’annonce à Lisbonne d’un nouveau service de voiture à la demande pour le moins insolite. Il s’agit d’un projet de taxis volants très sérieux nommé Elevate qui sera implémenté à Los Angeles en 2020. Elevate, c’est le nouveau projet futuriste et complètement dingue de Uber. L’entreprise américaine de transport a signé un partenariat avec la NASA pour lancer en 2020 le premier service de taxi volant au monde.Jeff Holden, chef de produit chez Uber, a annoncé que Los Angeles, ainsi que Dallas et Dubaï, ont été sélectionné comme villes “tests” de ce nouveau projet futuriste.

Uber prévoit des  véhicules volants écologiques et autonomes

Contrairement aux avions classiques, les taxis volants consommeront peu. Le géant américain espère ainsi avoir trouvé la solution aux embouteillages de plus en plus importants des grandes villes. Si au lancement du projet Elevate les vols seront assurés par un pilote, la firme espère peu à peu automatiser ses vols.La Nasa assurera tout le soutien logistique en ce qui concerne le parc aérien des taxis volants à basse altitude. Les premiers vols “test” de voitures volantes commenceront en 2020 avant que le service soit véritablement lancé en 2028.Uber n’a pas choisi Los Angeles pour tester ses voitures volantes pour rien. La ville est connue pour être une des plus embouteillées au monde. Holden déclare même que “C’est l’une des villes les plus encombrées du monde aujourd’hui. Ils n’ont essentiellement pas d’infrastructure de transport en commun. Ce type d’approche nous permet de déployer de manière très peu coûteuse une méthode de transport en commun qui réglera une fois pour toutes le trafic de la ville. “La compagnie prédit qu’un voyage en voiture d’une heure et demie de LAX au Staples Center pourrait prendre moins de 30 minutes en utilisant une combinaison de voitures volantes et de voitures ordinaires.Dans la vidéo de présentation, un peu trop idyllique, une jeune femme commande son vol sur son smartphone puis rejoint trois autres voyageurs sur le toit d’un bâtiment où des agents Uber l’attendent avec un grand sourire. Elle monte alors dans un petit avion qui décolle verticalement et l’amène en moins de 5 minutes à sa destination à l’autre bout de la ville. Pendant le voyage, à travers la vitre de son taxi volant, on la voit même regarder avec compassion et tristesse le trafic et les embouteillages de la ville. À noter que les personnes présentes dans le véhicule volant traversent la ville et le ciel sans aucune perturbation ni secousse. La vidéo se termine par une simple phrase “closer than you think” (plus proche que vous ne le pensez”).Uber, Nasa, UberAir, Elevate, voiture volante, voiture autonome, voiture intelligente, voiture sans pilote

Enrichissez votre lecture :  Les limites et les enjeux de l’AI vus par Kevin Kelly (Wired)

Technologiquement, les taxis volants d’Uber ne sont pas encore prêts

“Plus proche que vous le pensez ?”, vraiment ? On peut se demander si cette annonce n’est pas qu’un simple coup marketing de l’entreprise pour faire parler d’elle. La technologie de décollage vertical des avions, aussi appelé VTOL, n’est pas encore au point. Il n’existe pas non plus d’infrastructure capable d’entreposer de tels avions. D’après The Verge, les experts du monde entier estiment que les obstacles techniques et réglementaires empêcheront probablement ces voitures volantes de décoller.Toutefois, les constructeurs aéronautiques historiques tels que Boeing et Airbus travaillent sur des projets de voitures volantes tels qu’Uber le présente. Dans une interview accordée à une journaliste de Lisbonne, Jeff Holden, chef de produit chez Uber, assure que même sans réelle démonstration Uber Elevate est réellement plus proche que nous le pensons.Uber, Nasa, UberAir, Elevate, voiture volante, voiture autonome, voiture intelligente, voiture sans piloteDans une interview, Holden a fait savoir que même sans réelles démonstrations, Uber Elevate est en effet plus proche que beaucoup de gens ne le pensent.“Nous le sentons vraiment bien. Cela a été un processus très intéressant d’aligner nos partenaires de fabrication de véhicules sur les spécifications de performance, de sorte qu’ils construisent des véhicules qui correspondent à ce dont nous avons besoin pour réussir Elevate. Nous avons réalisé d’énormes progrès, le projet avance bien”.Ajoutons à cela que le partenariat d’Uber avec la NASA donne énormément de crédit à l’entreprise concernant la réalisation du projet. Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2017/11/8/16613228/uber-flying-car-la-nasa-space-act – Crédit :

Weekly Prospective
Recevez chaque fin de semaine, notre sélection d'articles.

(Source)

Commenter

Uber et la Nasa s’associent pour créer des taxis volants pour 2020

4 min




Avant de changer le monde,
Il faut le comprendre.

 

Suivez-nous:


Rejoignez la communauté
OVNI sur votre réseau préféré.