Loading Posts...

#Tribune : Dis-moi quelle appli tu utilises, je te dirai ce que tu manges

#Tribune : Dis-moi quelle appli tu utilises, je te dirai ce que tu manges

Faut-il forcément être connecté pour se soigner ? Dans quelle mesure peut-on faire confiance aux différentes applis et solutions intelligentes qui sont censées nous aider à être en meilleure santé ? Amel Omari, diététicienne et responsable communication Nutrition et Santé chez Coca-Cola rappelle que les technologies ne doivent être que des soutiens à l’humain, pas des guides spirituels ou médicaux.
“Ceci n’est pas un hasard“, c’est par ces mots que l’intelligence artificielle du système de rencontres, aperçu dans la saison 4 de Black Mirror, répond systématiquement à ses utilisateurs pour leur expliquer le choix du partenaire du jour. Construit à partir d’un algorithme calculant le degré d’affinités de ses utilisateurs, ce type de système tend à se répandre dans les domaines aussi divers que la santé ou les RH. Certaines applications comme Lifesum définissent votre régime alimentaire en fonction de vos besoins physiologiques, certaines solutions RH permettent aux entreprises de faire correspondre les compétences requises pour un poste avec le profil data d’un candidat.
Et si je vous disais que j’ai matché avec Coca-Cola mais que mon appli santé me déconseille d’en boire une canette ? Quel paradoxe ! Devons-nous mettre de côté notre libre arbitre pour être en meilleure santé ? De nombreuses applications de coaching nutrition ou bien-être foisonnent sur la toile, elles confirment à mon sens l’avantage majeur des technologies comme l’IA sur la santé : proposer une approche sur-mesure pour ses utilisateurs grâce à une compréhension fine des données. Cette approche de personnalisation permet notamment au centre de recherche de développement de Coca-Cola d’Anderlecht d’adapter l’expérience du goût des 2 milliards de consommateurs dans le monde en fonction des diversités culturelles.
Sophia, diététicienne artificielle
Vous connaissez sans doute Sophia, l’humanoïde sorti des cerveaux des ingénieurs de Hanson Robotics, star incontestée du dernier CES de Las Vegas, ayant répondu à un journaliste de la CNBC la questionnant sur la menace que représenterait l’IA pour les humains qu’il avait “trop lu Elon Musk” ? Dans un avenir plus ou moins proche, nous pourrions très vraisemblablement croiser l’IA “Sophia la nutritionniste“. Je m’appelle Sophia, je suis diététicienne et je te demande de reposer cette canette ! Capable d’analyser vos données…

Lire la suite depuis la Source

Veuillez noter qu’OVNI est une plate-forme de curation et d’agrégation de contenu. Notre objectif est de promouvoir les meilleurs articles de différents sites utilisant l’intelligence humaine et artificielle. Si vous pensez que ce contenu devrait être retiré de la plate-forme, n’hésitez pas à contacter nos éditeurs.

Commentaires
0
LikeLike
0
HahaHaha
0
AimeAime
0
WowWow
0
YayYay
0
TristeTriste
Voted Thanks!

Leave a Comment

Loading Posts...




Avant de changer le monde,
Il faut le comprendre.

 

Suivez-nous:


Rejoignez la communauté
OVNI sur votre réseau préféré.